]> EnroWiki : LivresLus2015

EnroWiki : LivresLus2015

HomePage :: BiblioManage :: RecentChanges :: RecentlyCommented :: UserSettings :: You are ec2-54-197-177-123.compute-1.amazonaws.com

2015

- François Garde. Ce qu'il advint du sauvage blanc. 2012 (Gallimard, coll. "Folio")
- François Jacob. La Statute intérieure. 1987 (Gallimard, coll. "Folio")
- Xavier Mauméjean. Le Cycle de Kraven 2. L’Ère du dragon. 2003 (Points)
- Xavier Mauméjean. Le Cycle de Kraven 1. La Ligue des Héros. 2002 (Points)
- Xavier Mauméjean. American Gothic. 2013 (10/18)
- Fabrice Bourland. Hollywood Monsters. 2015 (10/18, coll. "Grands détectives")
- Lynn Shepherd. A Treacherous Likeness. 2013 (Constable & Robinson)
- Poul Anderson. La Patrouille du temps. 1955-1975 (Le livre de poche, coll. "Science-fiction")
- Roger Price. Le Cerveau à sornettes. Traité de l'Évitisme. 1951 (Wombat, coll. "Les Insensés")
- Brian W. Aldiss. Frankenstein délivré. 1973 (Pocket, coll. "Science-fiction")

Combien de fois, dans ma vie passée, avais-je affirmé que l'un des bienfaits conférés à l'Occident par le XIXe siècle avait été la libération de la pensée et des sentiments du joug de la religion organisée grâce à la science. Religion organisée, en vérité ! Qu'avions-nous à la place ? Science organisée ! Alors que la religion organisée n'avait jamais été très bien organisée, et allait souvent à l'encontre des intérêts commerciaux, elle avait été forcée de reconnaître en paroles, sinon en pratique, qu'il y avait une place dans l'ordre des choses pour le moindre d'entre nous. Mais la science organisée s'était alliée au gros commerce et au Gouvernement ; elle ne s'intéressait pas à l'individu — elle ne s'occupait que de statistiques ! C'était la mort de l'esprit
De même qu'elle avait graduellement érodé la liberté du temps, la science avait érodé la liberté de croyance. Tout ce qui ne pouvait être prouvé en laboratoire par une méthode scientifique — tout ce qui, en d'autres termes, dépassait la science — était débouté. Dieu avait été banni depuis longtemps en faveur de nombreuses petites sectes minables qui s'accrochaient à des lambeaux de foi ; on pouvait les tolérer, puisqu'elles ne concurrençaient pas la société de consommation dont dépendait si étroitement la science organisée.
La mentalité de Frankenstein avait triomphé à mon époque. Deux siècles avaient suffi. La tête avait triomphé sur le cœur. (p. 195-196)

- "Conscience historique". Yellow Submarine n° 132. 2004
- Christophe Lambert. La Brèche. 2005 (Pocket, coll. "Science-fiction")
- William Gibson et Bruce Sterling. La Machine à différences. 1991 (Le livre de poche, coll. "Science-fiction")
- Connie Willis. All Clear. 2010 (J'ai lu)
- Connie Willis. Black-Out. 2010 (J'ai lu)
- Alexander McCall? Smith, Ian Rankin et Irvine Welsh. One City. 2005 (Polygon)
- Alan Bennett. So Shocking!. 2011 (Gallimard, coll. "Folio")
- Antoine Bello. Les Producteurs. 2015 (Gallimard)
- Terry Pratchett. L'Hiverrier. 2006 (Pocket, coll. "Science fiction")
- Fabrice Colin. Comme des fantômes. Histoires sauvées du feu. 2008 (Gallimard, coll. "Folio SF")
- James Bradley. Le Résurrectionniste. 2007 (Éditions Payot et Rivages, coll. "Rivages/noir")
- James D. Watson. La Double hélice. 1968 (Hachette Littératures, coll. "Pluriel")
- Hugh Howey. Silo générations. 2013 (Actes sud, coll. "Exofictions")
- Robert J. Myers. Le Sang de Frankenstein. 1975 (Librairie des Champs-Elysées, coll. "Le Masque fantastique")
- Hugh Howey. Silo origines. 2013 (Actes sud, coll. "Exofictions")
- Céline Minard. Faillir être flingué. 2013 (Éditions Payot & Rivages)
- Elizabeth Redfern. La Musique des sphères. 2001 (Pocket)
- Mary Shelley. Frankenstein. 1818 (GF Flammarion)

En rentrant chez moi, mon premier soin fut de me procurer toutes les œuvres de cet auteur [Agrippa] et, par la suite, celles de Paracelse et d'Albert le Grand. Je parcourus et j'étudiai avec joie les folles fantaisies de ces écrivains ; elles me parurent des trésors connus à bien peu en dehors de moi. (…) voici que des livres et des hommes nouveaux avaient poussé plus loin leurs recherches et appris davantage. Je crus sur parole toutes leurs affirmations, et je devins leur disciple. Il peut paraître étrange que semblables œuvres vissent le jour au dix-huitième siècle ; mais tout en recevant l'instruction dispensée selon les règles des écoles de Genève, j'étais, dans une large mesure, un autodidacte en ce qui concernait mes recherches favorites. Mon père n'avait pas fait d'études scientifiques, et c'est avec la cécité d'un enfant, à laquelle s'ajoutait la soif de savoir, qu'on me laissa me débattre parmi les difficultés. Sous la direction de mes précepteurs nouveaux, j'abordai avec la plus grande diligence la recherche de la pierre philosophale et de l'élixir de longue vie ; mais ce dernier absorba bientôt mon attention toute entière. La richesse était un but inférieur à atteindre ; mais quelle gloire ne résulterait pas de ma découverte, si je pouvais bannir du corps humain la maladie, et, hors les causes de mort violente, rendre l'homme invulnérable ? (pp. 96-97)

Étant enfant, les résultats promis par les professeurs modernes des sciences naturelles ne m'avaient pas satisfait. Dans une confusion d'idées explicable seulement par mon extrême jeunesse et par l'absence de guide en ces matières, j'avais à nouveau suivi les pas de la science le long de la route du temps, et échangé les découvertes des chercheurs récents contre les rêves d'alchimistes oubliés. D'ailleurs, je méprisais les usages de la physique moderne : qu'elle était loin de ces maîtres de la science qui cherchaient jadis l'immortalité et la puissance ! Semblables perspectives, même inutiles, avaient de la majesté ; désormais, le spectacle n'était plus le même : l'ambition du chercheur paraissait se limiter à dissiper ces visions sur lesquelles reposait principalement mon intérêt pour la science ; on me demandait d'échanger des chimères d'une majesté infinie pour des réalités de peu de prix. (pp. 105-106)

Seuls ceux qui les ont éprouvées peuvent concevoir les séductions de la science. Dans d'autres champs d'étude, vous allez jusqu'où d'autres sont parvenus avant vous, et où il ne reste rien à apprendre ; mais dans les recherches scientifiques il existe des chances continuelles de découvertes et d'émerveillement. Une intelligence moyenne, qui se livre intimement à un seul sujet d'étude, arrive infailliblement à une compétence remarquable ; et moi, qui poursuivais sans cesse le même but et m'absorbais totalement en cette ambition, j'avançai si rapidement que je découvris, au bout de deux ans, des perfectionnements à un certains instruments de chimie, qui me firent grandement estimer et admirer à l'université. (p. 112)

Apprenez de moi, sinon par mes préceptes, du moins par mon exemple, combien il est dangereux d'acquérir la science, et combien plus heureux est l'homme qui prend sa ville natale pour l'univers, que celui qui aspire à une grandeur supérieure à ce que lui permet sa nature. (p. 114)

Je visitai Édimbourg, le regard et l'esprit languissants. Pourtant, cette cité aurait pu intéresser l'être le plus infortuné. Clerval ne l'aimait pas autant qu'Oxford, car l'antiquité de cette dernière ville le charmait davantage. Mais la beauté et la régularité de la ville neuve d'Édimbourg, son château pittoresque et ses environs, les plus agréables du monde, la retraite d'Arthur, le puits de Saint-Bernard et les collines de Pentland, le dédommageaient du changement et le remplissaient de joie et d'admiration. J'étais, au contraire, impatient d'arriver au terme de mon voyage. (p. 248)

- Mika Biermann. Un Blanc. 2013 (Anarchasis, coll. "Fictions")
- Hugh Howey. Silo. 2012 (Actes sud, coll. "Exofictions")
- Robert Margerit. L'Île des Perroquets. 1942 (Pocket)
- François Vallejo. Fleur et sang. 2014 (Viviane Hamy)
- Neil Gaiman. Des Choses fragiles. 2006 (J'ai lu, coll. "Fantastique")
- Antoine Bello. Mateo. 2013 (Gallimard, coll. "Folio")
- Terry Pratchett. Les Recettes de Nounou Ogg. 1999 (Pocket, coll. "Science fiction")
- Sylvain Prudhomme. L'Affaire Furtif. 2010 (Burozoïque, coll. "Le répertoire des îles")
- Jean-Marie Blas de Roblès. L'Île du Point Némo. 2014 (Zulma)
- Michael Chabon. La Solution finale. 2004 (Robert Laffont, coll. "Pavillons poche")
- Carlos Ruiz Zafón. L'Ombre du vent. 2001 (Le Livre de poche)
- Félix J. Palma. La Carte du temps. 2008 (Pocket)
- Susanna Clarke. The Ladies of Grace Adieu and Other Stories. 2006 (Bloomsbury)
- Susanna Clarke. Jonathan Strange et Mr Norrell. 2004 (Le Livre de poche)
There is no comment on this page. [Display comments/form]