J'ai djvoqu ma perplexit face l'invention — brevete — du franais Sternheimer. Celle-ci consiste stimuler la production protique chez des animaux et vgtaux en diffusant une musique dont la partition reproduit la squence d'acides amins voulue (si si !!). Or voilque cette invention revient sur le devant de la scne, d'une faon plutt tonnante : elle sert de support la nouvelle "La Ferme enchante" de Jonas Lenn dans le recueil Moissons futures.

Le principe de ce recueil est de laisser des crivains de science-fiction envisager le futur de notre agriculture, l'horizon 2050. Pour cela, ils sont aids d'ingnieurs et chercheurs en agronomie. Ainsi, Jonas Lenn s'appuie sur l'invention de Sternheimer (soutenue par Jean-Marie Pelt) pour imaginer une agriculture proche de la nature, dbarasse des pesticides et engrais, dont le seul chant de certains oiseaux choisi avec soin permet d'optimiser la rcolte. Une mise en scne potique et rveuse de cette "invention" dont le futur nous est pour l'instant inconnu...