Voici ce qu'affirmait Jean-Marie Pelt dans "CO2 mon amour" sur France Inter, samedi 22 avril, à  propos du réchauffement climatique et de la hausse du niveau des mers :

Actuellement, les satellites nous permettent de mesure la montée [des eaux], qui est de 0,2 mm/an ; ça fait 20 cm/siècle. Mais c'est plus qu'au siècle précédent où c'était 15 cm. Et c'est plus qu'au siècle avant où c'était 10 cm. Donc il y a une tendance à  l'accélération !

Deux erreurs :

  • 0,2 mm/an ne fait pas 20 cm/siècle mais 2 cm/siècle. Il doit donc s'agir de 2 mm/an ;
  • le calcul montre que la hausse relative de 10 à  15 cm est de 50% et la hausse de 15 à  20 cm de 33%. Il ne s'agit donc pas d'une accélération mais d'un ralentissement !! En valeurs absolues, l'augmentation n'est pas non plus en accélération mais constante avec +5 cm/siècle. Ceci n'enlève rien à  l'inquiétante hausse observée, mais ne justifie pas un discours erroné...